Archives de catégorie : psychanalyse

theories freudienne et lacanienne. concepts-clé. application clinique et réflexion sur le malaise et les symptômes actuels.

Quoi qu’a dit?..


« Quoi qu’a dit ? a dit rin/quoi qu’a fait? a fait rin/a existe pas » (Jean Tardieu La môme néant)

Ségolène Royal pourrait bien être parfois La Femme (qui) n’existe pas. (J. Lacan)

Même si récemment elle a bénéficié de plus de couvertures médiatiques, on ne peut que constater tout au long du temps combien elle est occultée par l’industrie médiatique. Est-ce volontaire ? Sans doute pour une part, il y a une volonté politique de ne pas parler d’elle, de ne pas l’inclure par exemple parmi les candidats possibles voire les vainqueurs possibles de la présidentielle de 2012. On est là  à mon avis devant un phénomène de déni assez remarquable, voire de forclusion. Stéphane Rozes  le 26 mars à France-Inter ne sait pas ce que pense Royal du nucléaire, Yvan  Levai à France-Inter le 3 avril ne la nomme même pas comme candidate possible. De même Ruquier posant la question à Peillon. Idem Thomas Legrand, Sophie Landrin, même  Charlie Hebdo !  Le premier juin dans Le  Monde un papier de Sophie Landrin sur le nucléaire, pas de Royal, Eric  Woerth France 2, trois candidats au PS, Aubry, Royal, Montebourg! ; mieux encore, le 12 juin, Canal+, Anne-Sophie Lapix face à Ségolène Royal présente un sondage Hollande ou Aubry face à Sarkozy, devant elle, sans même la mentionner , « on ne peut pas mettre tout le monde » dit-elle.

« Coups médiatiques »  « Jusqu’au boutiste »(Le Monde 15 juin), « Coup d’éclat » (Libération 14 juin), toujours la même sémantique, la comédienne, la com’, rien d’authentique, de sérieux ne peut venir d’elle. ( ou alors « l’icône », le glissement vers la métaphore religieuse, voir infra).
Ne pas être invitée par le Président? C’est forcément elle qui force les choses; témoigner au procès de Bové et d’autres faucheurs à Poitiers? C’est forcément elle qui s’invite Continuer la lecture de Quoi qu’a dit?..

Parler sa langue


Nous sommes au temps d’une certaine anesthésie collective voire d’une indifférence. Celle-ci est le signe me semble-t-il d’un système de défense des sujets face à l’art de la tromperie, au profond divorce entre Signifiant et signifié, entre le dire et le nommer, entre le dire et le faire, une sorte de profusion de sens menteur qui ne renvoie en fait qu’à un hors sens. Si la vérité n’est pas l’envers du mentir, mais bien plutôt que la vérité est menteuse, le mentir deviendrait maintenant la loi, en tout cas la règle,  le dire comme l’on veut sans preuve et sans pacte à l’autre. Continuer la lecture de Parler sa langue

une réforme dangereuse


Pourquoi personne ne s’est battu contre cette nouvelle loi de l’enfermement idéologique des « fous »? Ce « retour du réfoulé asilaire ». (cf. Cécile Prieur Le Monde 30 mars 2011). Le sécuritaire lui n’est jamais refoulé. Il est une obsession à ciel ouvert. Où sont les députés de la Gauche Française?

ps.: le 5 mai

 

« LE PROJET DE LOIS A ETE REJETE PAR LA COMMISSION DES LOIS DU SENAT PRESIDEE PAR MME MUGUETTE DINI.

 

 

 

TOUS LES ARTICLES CONCERNANT LES « SOINS » SANS CONSENTEMENT EN AMBULATOIRE ONT ETE REJETES : le « NON » a été voté par les sénateurs centristes, les partis de gauche et plusieurs sénateurs UMP » pour suivre cette question:http://collectifpsychiatrie.fr

 

 

 

 

Continuer la lecture de une réforme dangereuse

« un acte de foi.. »


Lacan conférence de Louvain 1972 extrait