le blog d'Evah5

l'air du temps qui passe


A voir  absolument le documentaire  sur l’Unité des Crimes Sexuels (France 3 21 septembre 2011). A voir et écouter attentivement, à la fin du documentaire, Lisa Friel, qui a exercé 28 ans au bureau du procureur, et qui a dirigé cette unité pendant 10 ans (et travaillé là pendant 25 ans). Comment on voit qu’une prostituée peut avoir gain de cause dans une affaire de viol.

Comment on apprend les raisons d’une présentation si rapide de N. Diallo devant le grand jury (notorioté du suspect, nationalité française etc..). Comment on peut remettre les pendules à l’heure par rapport aux versions strauss-kahniennes. Comment confirmation est donnée des différentes versions de N. Diallo (big lies) mais jamais concernant l’acte lui-même. poursuivre la lecture…

© evah5

« Rafah Nached, a été arrêtée le samedi 10 Septembre à 1 heure 30 du matin (heure de Damas) à l’aéroport de Damas. Elle devait embarquer sur le vol d’Air France en direction de Paris afin d’être présente à l’accouchement de sa fille. Une fois passée la sécurité Rafah a été arrêtée par les services de renseignements. Elle a tout juste pu appeler ses proches pour prévenir de son arrestation, depuis aucune nouvelle n a été donnée d’elle. Malgré les demandes incessantes, les services de l’aéroport refusent de communiquer la moindre information. Elle souffre de problèmes cardiaques et doit prendre ses médicaments régulièrement.

Rafah Nached, âgée de 66 ans, a fait son cursus de psychologie clinique à l’UFR de Sciences Humaines cliniques, elle est diplômée en Psychologie clinique de l’Université Paris Diderot.

Première femme psychanalyste à exercer en Syrie, Rafah a publié une étude historique de la psychanalyse en Syrie dans le numéro de la revue Topique consacré à la psychanalyse au Maghreb et au Machrek. Elle a récemment fondé l’Ecole de Psychanalyse à Damas en collaboration avec des psychanalystes français.

Le choc est d’autant plus violent que nul ne comprend les raisons de cette interpellation. Son engagement professionnel a toujours été de nature scientifique et humanitaire. Elle avait pris l’initiative avec la communauté jésuite de Damas d’organiser des réunions entre citoyens syriens de toutes obédiences afin de leur offrir un espace ouvert et multiconfessionnel au sein duquel verbaliser leurs angoisses et leurs peurs dans le climat de violence qui ravage actuellement le pays.

Rafah compte de nombreux amis dans la communauté psychanalytique en France avec lesquels elle entretient des liens de travail importants et réguliers.

Nous demandons que tout soit fait en vue de sa libération immédiate. » communiqué de l’AIHP

Pour signer les pétitions  et  contact: rafah.navarin@gmail.com

Madame, je pense à vous. Et à toutes celles et ceux qui souffrent, et meurent,  de l’imbécilité des dictatures, politiques et religieuses. De tous les pouvoirs qui ne tiennent qu’à leur pouvoir et leurs certitudes inébranlables.

© evah5


C’est affligeant d’entendre les commentaires à propos des primaires dans les media! Dès le soir même, et le lendemain matin (Itélé, France Inter!, mon dieu France Inter!..) Avant et après l’exercice d’ailleurs puisque C dans l’air faisait déjà  sa mise en scène avant même le « débat » ! Oui ils voulaient du sang, du spectacle, de l’embrouille; que Royal s’agite par exemple, »fasse la folle » peut-être, et sans doute pour mieux la critiquer ensuite. Alors ils sont déçus, la dame de leur fantasme n’était pas au Rendez-vous. L’Icône tant critiquée a les deux pieds dans la glèbe. Peu leur importe les propositions, claires, précises, concrètes, dont elle était l’auteur, contrairement aux interventions souvent énervées et agitées de Martine Aubry par exemple qui paraît-il selon les mêmes commentateurs, aurait montré une telle force!  Ou bien le « pinaillage » entre deux ministres éventuels: « 2013 ou 2017?, le nucléaire tu en sors quand? etc.. »L’intention n’est-elle pas d’attirer les lumières sur des questions sans fond. Ou alors je le crains c’est leur conception de la politique. poursuivre la lecture…

© evah5


Royal Montreuil 10 sept. 2011 ©evah5

Royal Montreuil 10 sept. 2011 ©evah5

Montreuil,10 Septembre, beaucoup de monde, mélange, diversité, émotion et détermination. Ségolène Royal avance son Contrat pour la Nation. J’espère.

Contrat avec la Nation

View more documents from segoleneroyal

© evah5


Quand je lis le livre de Ségolène Royal  (Lettre à tous les résignés et indignés.. Plon),  j’ai bien envie encore une  fois de lui dire merci. Merci, pas tant pour moi, mais pour nous tous, pour beaucoup de nous en tout cas, pour nous livrer ses visions et ses propositions qui oeuvrent pour notre collectivité. Pas tant pour moi, qui ne suis ni résignée ni indignée; enfin pas trop, mon rapport au monde s’éclairant d’une logique de la causalité et de la responsabilité plutôt que des affects, même si bien sûr le réel du monde est bien souvent insupportable, et c’est plutôt alors la colère qui m’habite.

Cette lettre est vraiment un programme, un contrat social et moral, un pacte : « engagement social-écologique » (25), « responsabilité personnelle liée aux solidarités collectives (13), « socialisme de transformation » (51), parité, séparation des pouvoirs, cercles vertueux (75), « Etat anticipateur » (82), « efficacité de l’action publique », j’en passe.  D’une grande cohérence comme le note M. Mazerolles sur BFM TV dans un édito. assez louangeur! ( voir BFM TV ou Segorama).

Ségolène Royal va vers la vie toujours. Elle n’est jamais aussi belle, aussi simple, aussi vraie  et aussi vivante que lorsque, comme souvent, elle se mélange aux autres, aux gens, aux français, là ou là, banlieues, paysans, ouvriers, écoles..voir l’article du Monde, et sa scéance de dédicace à Noisy-le-Grand . Tout le contraire d’une icône! En grande politique, elle veut que ça marche, elle croit que ça marche, elle va faire que ça marche. Résolument campée contre la pulsion de mort, elle pense que les conditions socio-économiques et politiques sont à même de traiter les symptômes individuels. Tant mieux, elle est à sa bonne place.  poursuivre la lecture…

© evah5

Vérité(s)

Pas de commentaires


Le procureur Cyrus Vance a abandonné les poursuites contre M. Strauss-Kahn considérant que le défaut de crédibilité de la plaignante ne permettait pas de risquer un procès. »Si nous ne ne sommes pas capables de la croire insoupçonnable, nous ne pouvons pas demander à un jury de le faire. » C’est donc uniquement pour cette raison, (on l’espère!) que l’accusé bénéficie d’un non-lieu (ce qui n’est pas d’ailleurs le premier de sa vie). Il n’est en rien innocenté! (On n’ose envisager que le procureur ait pu ou dû se plier aux pressions et contraintes multiples).

Quand on lit le rapport du procureur, on est cependant troublée par un argumentaire qui fait bien peu de cas des états forcément perturbés de la plaignante, pouvant bien sûr, si l’on instruisait autant à décharge qu’à charge, éclairer la confusion des versions diférentes qu’elle donne de ce qui se passe autour  de l’acte, aussi bien que de son arrivée aux USA.On peut aussi y lire :  » La relative brièveté de la rencontre entre l’accusé et la plaignante a d’abord suggéré que l’acte sexuel n’était probablement pas consentant. »

Invention, mensonge, tromperie, duperie, cinéma, on retrouve là toujours les mêmes présupposés lorsque l’on aborde la question du viol (suposé bien sûr). Pas un mot sur les différents mensonges de l’accusé, sur sa vie, ses comportements. Rien. Pas même besoin de dire. Et peut-être même ne surtout pas dire, si l’on en croit ses avocats.

La femme, elle, doit être  insoupçonnable.  (voir  infra   »Le corps meurtri »).  poursuivre la lecture…

© evah5


« Il faut faire la guerre aux spéculateurs ». Ce n’est pas moi qui le dit mais Christophe Barbier, c’est dire!

« Après avoir sauvé les marchés, les Etats n’ont imposé aucune contrepartie au système bancaire et  financier. » Pas moi non plus mais Jean-Paul Fitoussi (président de l’OFCE Libé samedi 6 dimanche 7 août). Il ajoute: « Aujourd’hui les Etats sont tenus en laisse par les marchés« . Pour l’économiste américain Joseph White « les hommes politiques sont perdants s’ils fondent leurs actions sur ce qu’ils pensent bons pour les marchés » (ibid.)

Alors, si je comprends bien, nos gouvernants devraient se réveiller, s’unir, s’entendre, pour enfin mettre en place les processus de désaliénation du politique face aux marchés, à la finance, à la spéculation financière. Demander des comptes aux banques aussi.

« Il faut bouleverser l’organisation politique en Europe pour pouvoir opposer aux marchés, aux spéculateurs et aux agences de notation un arsenal de mesures politiques. » Une « révolution », voilà ce qu’envisage M. Barbier.

Quand on est simple citoyenne comme je le suis, un peu spectatrice de tout ce déferlement spéculatif trash, on ne peut pas ne pas penser que la spéculation, l’argent pour l’argent, pour quelques-uns, ce système fou qui tourne sur lui-même est en l’état actuel des choses effectivement ce qui nous gouverne (cf. la riche élaboration de Lacan sur le Discours Capitaliste, discours sans perte, discours qui ne fait pas lien social, autiste au fond, pas étonnant qu’il puisse être actionné par des robots. cf.  Conférence de Milan juin 1972, « « [...] la crise, non pas du discours du maître, mais du discours capitaliste, qui en est le substitut est ouverte. poursuivre la lecture…

© evah5


Quand une femme est victime de viol ou d’agression sexuelle elle peut réagir de bien des façons différentes. Je voudrais apporter ici quelques éclairages à propos de ce dont  j’ai pu quelques fois être le témoin dans mon cabinet, tant les commentaires ici et là, notamment en ce qui concerne Nafissatou Diallo et Tristane Banon, (et à cette occasion sans préjuger de la véracité de leur agression et sans gommer leurs différences), me semblent souvent inconvenants et ignorants. Les femmes dont j’ai témoignage sont souvent jeunes, soumises à la jouissance répétée d’un proche, père, frère, beau-père, père adoptif, mais aussi parfois, comme dit le droit, personne ayant autorité. D’autres ont eu à vivre ce traumatisme au cours de leur vie, dans une mauvaise rencontre. Bien sûr ce n’est pas tout à fait la même problématique, mais nous abordons ici la question de l’éprouvé et du dommage subi. Comment face au réel traumatique, se tenir debout. poursuivre la lecture…

© evah5

Présumé(e)

Pas de commentaires


A propos de cette affreuse histoire qui survient entre M. Strauss-Kahn et une jeune femme américaine dans un hôtel à Manhattan. Des conséquences dramatiques pour elle, pour lui, pour les familles, mais aussi pour les gauches, pour la France etc..

Innocent, forcément innocent, bien sûr présomption à respecter; cependant s’il y a une victime pour l’instant en tant que telle, une présumée victime, c’est bien cette jeune femme.

Pourtant il n’y a pour l’instant ici et là qu’une seule version sur laquelle on s’appuie en France, faisant fi de l’accusation, ce qui nous montre bien s’il en était encore besoin comment ça marche là  dans l’inconscient : hétérosexué, phallocentré (même chez des personnes pour lesquelles j’ai le plus profond respect et qui devraient savoir garder leurs distances avec cet emballement et cette version « unique »). Cela n’est guère rassurant sur la façon dont peut être accueillie la vérité d’une femme violée  dans n’importe quel commissariat et aussi dans beaucoup des têtes bien pensantes. Quel poids pèse donc la parole d’une femme?

poursuivre la lecture…

© evah5